Dans le cadre des entretiens avec les ambassadeurs, aujourd’hui le portrait de Fabrice O’Brien.
Bonjour Fabrice, pourrais-tu te présenter ?
Bonjour, je m’appelle Fabrice O’Brien, je dirige les sociétés O’Deco à Thionville et O’Decor au Luxembourg, sociétés spécialisées dans la finition du bâtiment. J’ai 46 ans, je suis marié et père de 2 enfants.
Fabrice, depuis quand es-tu ambassadeur et pourquoi l’es-tu ?
Je suis ambassadeur seulement depuis la saison 2017/2018 mais partenaire depuis déjà 4 ans. En effet, suite au partenariat avec le club et participant régulièrement à des actions avec les partenaires et associations liées au FC METZ, notamment les Grenathions, j’ai été sollicité pour devenir ambassadeur. J’ai évidemment immédiatement accepté cette proposition. Etant en effet très proche du club, je peux ainsi assurer ce rôle d’ambassadeur, à savoir participer au rayonnement du FC METZ, notamment au travers d’actions avec les Grenathions.
Depuis quand es-tu supporter FC METZ ?
Je suis un fervent supporter depuis que mon cousin a intégré l’effectif professionnel. Il s’agit de Ludovic Obraniak. Depuis, même si Ludovic a quitté le club, je suis resté un supporter indéfectible de la maison Grenat.
Quel est ton meilleur souvenir de supporter ?
Mon meilleur souvenir reste la montée en Ligue 1 il y a deux saisons. J’avais eu la chance et le privilège d’accompagner le FC METZ à Lens pour le dernier match. En raison de notre défaite, la montée s’était jouée au goal-average au terme d’un suspense intense. La joie et la fête qui ont suivi ont été à la hauteur de ce dénouement. Ainsi, nous avions prolongé la soirée jusqu’au petit matin avec les joueurs.
Comment vois-tu l’avenir à court terme du FC METZ ?
Je suis optimiste. Le nouveau centre d’entraînement de Frescaty et la nouvelle tribune vont nous permettre d’attirer davantage de spectateurs et également de nouveaux joueurs. En outre, le projet relatif à l’identité du club conduit par Olivier Perrin devrait nous permettre à moyen terme de figurer dans la première moitié de tableau de Ligue 1. Pour l’année prochaine, je vois le club se maintenir.
En tant que supporter, quelle équipe voudrais-tu voir l’année prochaine ?
Pour moi, en raison de départs potentiels et de certains joueurs arrivant peut-être en fin de cycle, une bonne partie de l’équipe est à reconstruire. L’effectif est à renforcer à tous les postes. L’attente est forte. Je souhaite une équipe qui se batte avec autant de cœur et d’engagement que cette année car même si tous les matches de la saison n’ont pas été aboutis techniquement, la prouesse d’avoir dominé le championnat depuis son entame est à souligner.
Fabrice, pour terminer cet entretien, as-tu une devise ?
Ma devise est « Cours, dribble, tombe, relève-toi et marque ». Cela veut tout dire pour moi.
Merci Fabrice pour cet entretien.